Comment choisir le bon alternateur pour sa voiture ? 

L’alternateur est un dispositif essentiel pour le démarrage d’un véhicule. Il constitue, via la batterie, l’élément qui va démarrer le moteur en lui fournissant de l’énergie électrique. Malheureusement (et comme toutes les pièces d’automobile), l’alternateur peut tomber en rade ou s’user avec le temps ; nécessitant parfois un remplacement. Le problème pour les conducteurs, c’est qu’il existe une grande variété d’alternateurs sur le marché ; ce qui peut compliquer le choix. Dans cet article, on donne quelques astuces pour choisir le bon alternateur pour son véhicule.     

Considérer les caractéristiques électriques de l’alternateur 

Première chose à faire pour effectuer un bon choix : tenir compte des caractéristiques électriques de l’alternateur. En effet, le rôle de l’alternateur ne se limite pas à enclencher le démarrage du véhicule. Le dispositif assure également l’alimentation en électricité de certains équipements (chauffage, phares, climatiseur…). Avant de choisir un alternateur donc, il faut prendre en compte la capacité de charge électrique nécessaire pour alimenter l’ensemble de ces équipements. 

Pour vous aider dans ce cadre, les experts conseillent de noter toutes les caractéristiques électriques de l’alternateur d’origine (ampérage, tension, puissance…). Ces indications devraient se trouver dans le manuel de conduite du véhicule.        

Vérifier certains détails 

Hormis les caractéristiques électriques de l’alternateur, il importe de scruter (avant achat) d’autres points non moins importants. Les voici : 

  • La forme et le nombre de connectiques du dispositif : les connexions de l’alternateur doivent être compatibles avec le système électrique de la voiture ; 
  • L’aspect global de l’alternateur : l’alternateur doit pouvoir intégrer facilement l’espace disponible dans le compartiment moteur de l’automobile. D’où l’importance de vérifier sa forme ; 
  • La quantité de cannelures dans la zone de la poulie : essentielle pour vérifier la compatibilité avec la courroie d’entraînement du véhicule ;
  • L’agencement des fixations : une bonne disposition des fixations garantit une installation optimale et sécurisée de l’alternateur. 

Utiliser le numéro de pièce

On n’y prêtre pas souvent attention, mais les alternateurs disposent d’un numéro de pièce. Cette référence est normalement indiquée sur le dispositif (plus précisément sur une étiquette). En montrant ce numéro au vendeur, on peut être certain d’obtenir un alternateur identique ou similaire à celui en panne. En cas d’absence du numéro de pièce, contactez le concessionnaire en mentionnant votre VIN (numéro d’identification du véhicule). Il vous indiquera l’alternateur idéal à choisir pour le remplacement.                           

A lire aussi  Comment purger un cric hydraulique ?

Privilégier les alternateurs d’occasion 

Pour ceux qui disposent d’un budget limité, on recommande les alternateurs d’occasion. En effet, les alternateurs de seconde main sont moins coûteux que les modèles neufs. De plus, ils sont disponibles plus facilement, car on peut les récupérer sur un véhicule identique endommagé ou d’occasion. Cela constitue un avantage non négligeable puisque bien souvent, les propriétaires d’un alternateur usé souhaitent le remplacer le plus rapidement possible. Si vous êtes à la recherche d’un alternateur d’occasion pour véhicule Renault, cliquez sur le lien. 

En outre, il faut reconnaître le côté durable des alternateurs d’occasion. Ce sont des pièces qui ont fonctionné longtemps sans problème. Toutefois, cela n’empêche pas un contrôle. Avant d’acheter un alternateur d’occasion, il faut : tester sa puissance au moyen d’un voltmètre, obtenir une garantie, se renseigner sur sa source, etc. À défaut, on peut se faire accompagner d’un fin connaisseur. 

Rate this post